“Étirement“ interne du Tai Chi (article et vidéo)

tai chi lyon adam mizner hme

Dui La 对拉 qui signifie quelque chose comme « s’étirer entre ». C’est l’un des principes fondamentaux du taiji quan qui sont trop souvent oubliés ou mal compris. Lorsque je voyage pour donner des ateliers de taiji, de qigong ou de méditation en Asie, aux États-Unis, en Australie et en Europe, je constate que ce principe du taiji est le plus souvent ignoré. La plupart des gens essaient d’utiliser leur corps comme une seule pièce, en engageant tout le corps dans une direction à un moment donné.

“ "S'il y a du haut, il y a du bas. En avançant, il faut tenir compte du retrait. En frappant à gauche, faites attention à la droite. Si le je veux aller vers le haut, il doit en même temps y avoir l'intention de descendre"

- T'AI CHI CH'UAN CHING - attribué à Chang San-feng (est. 1279 -1386) selon les recherches de Lee N. Scheele -

Cette vidéo est sous-titrée en français, il suffit d’activer les sous-titre via le bouton correspondant en bas à droite  de la vidéo.

Cela montre directement le principe de Dui La ou de “l’étirement entre les deux“. C’est une autre manifestation du principe yin yang qui est le principe directeur de tout l’apprentissage du taiji.

Lorsque Dui La se produit dans le corps, cela l’ouvre et l’étire, la sensation peut être désagréable car on s’y adapte comme à tout étirement. Les bienfaits pour la santé sont nombreux, car les muscles se relâchent et le fascia se détache, le qi coule doucement. J’utilise actuellement ce principe et la méditation pour guérir mes hernies discales lombaires et je l’ai beaucoup utilisé dans le passé.

Pour approfondir votre apprentissage et votre entrainement au taijiquan (tai chi chuan) et pour découvrir le sens de dui la dans la pratique, gardez à l’esprit les opposés de base à l’intérieur du corps, le côté gauche et le côté droit, la couronne et le coccyx, de haut en bas. Tous les secrets du Taijiquan se trouvent dans le principe du yin yang. Celui qui comprend vraiment le yin yang dans le corps et l’esprit comprend vraiment le taijiquan.

La vidéo « stretch » ci-dessus donne un petit aperçu d’une utilisation du Dui La, bien sûr la profondeur et l’application de ce principe vont loin et sont essentielles pour le taiji et le qigong, ainsi que pour la santé et les arts martiaux.

Article original de Sifu Adam Mizner en anglais, traduit par Julien Desbordes.

Article original : https://discovertaiji.com/fr/blog/tai-chi-internal-stretching

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *