Accueil » News » La transmission du Tai Chi – partie 1

La transmission du Tai Chi – partie 1

adam mizner andy mack curtis brough

J’ai passé beaucoup d’années à me questionner sur le sujet de l’enseignement… comment transmettre un Art au mieux ? Qu’est-ce que les Arts traditionnels anciens peuvent nous apprendre ?

Vers une pratique et un enseignement traditionnels

Pour remettre les choses dans leur contexte… J’ai commencé ma vie “active“ dans le monde du travail à 20/21 ans. C’est à cet âge que j’ai commencé à enseigner la guitare… Je sortais tout juste d’une formation intensive dans une grande école de formation professionnelle pour musiciens. J’ai donc commencé à donner des cours particuliers à des personnes de tous les âges… Un de mes premiers constats a été de réaliser à quel point tout le monde était différent…

Il a donc fallu que je creuse pour comprendre comment on est fait, comment on fonctionne pour trouver des réponses pratiques à ce sujet… Et c’est en commençant la pratique du Tai Chi à 23 ans que j’ai commencé à avoir des réponses pratiques, puisque je recommençais un processus d’apprentissage moi-même dans un nouveau domaine, et que ce domaine touchait directement la manière de fonctionner de l’humain…

dagar family dhrupad

J’ai commencé à faire des ponts avec la musique, jusqu’à ce que je décide de commencer à pratiquer la musique Indienne (pourquoi ? c’est une autre histoire…). J’ai donc rencontré Arnaud Didierjean qui est devenu mon professeur de chant Dhrupad,  la forme la plus ancienne de musique Hindoustanie (de l’Inde du Nord). Cette musique est non seulement une musique sacrée, traditionnelle et ancienne, mais la manière de transmettre cette musique ne peut se faire que de manière orale et directe. C’est à dire qu’on ne peut absolument pas enseigner cette musique comme on le fait avec nos musiques actuelles.

Quelle est la différence fondamentale ?

C’est très simple ! C’est à travers la relation que l’on apprend. On dit que la transmission est “de coeur à coeur“. Ce n’est pas une histoire de “trucs et astuces“, de tips et autres exercices qu’on pourrait piocher sur youtube, que l’on peut véritablement apprendre cette musique. Puisque le professeur transmet sa propre relation à la musique à l’élèves, et à travers ce genre musical, c’est d’une évidente clarté. L’expérience nous le montre très très rapidement.

La transmission authentique du Tai Chi style Yang

Toute cette expérience m’a permis de commencer à comprendre la différence entre un enseignement basique de techniques et de méthodes et une réelle transmission qui comporte des qualités invisibles…

julien desbordes andy duran mack tai chi lyon 2

C’est en m’investissant complètement dans la pratique de l’école Heaven Man Earth que j’ai pu me rendre compte de cette profonde différence au regard du Tai Chi. En pratiquant, en participant à des stages, puis en devenant instructeur pour la branche Tai Chi Lyon, et donc en organisant différents évènements avec Andy Mack, j’ai senti les changements que cela amenait, en moi et dans ma pratique. 

Je me suis rendu compte, par exemple, qu’à chaque fois que je passais un week-end en compagnie d’Andy, ma capacité à percevoir et à relâcher était comme multipliée par dix

Il y a donc clairement, par le contact, quelque chose qui se transmet, et ceci est le résultat de la pratique. Que ce soit pour les corrections ou pour percevoir un peu plus vers où on va, le contact avec des pratiquants plus avancés est vraiment très important.

Cela permet aussi de voir les effets de la pratique chez quelqu’un d’autre, de nous inspirer et de nous donner confiance et donc motivation pour se mettre au travail !

C’est aussi pour ça que j’aime enseigner à des groupes pas trop grands, pour pouvoir avoir une certaine proximité, pour pouvoir corriger et enseigner par le contact. Cela permet aussi de transmettre, de donner les instructions à chacun en fonction de là où il en est pour respecter les étapes du système et vraiment progresser.

sifu adam mizner et julien desbordes tai chi lyon caluire

Je mesure la chance de pouvoir pratiquer avec Sifu (Adam Mizner), Andy et tous les autres pratiquants plus avancés sur ce chemin. Je peux reconnaître chez eux toutes les qualités que je cherche à développer (profond calme, ouverture, joie…). Entre ça et le constat concret des changements chez moi depuis que je pratique avec eux, ma motivation n’est que plus forte chaque jour !

Une fois de plus, merci à tous !

Lisez la suite de cet article : la Transmission du Tai Chi partie 2

Participez à un cycle d’initiation de 4 cours : Cycle découverte Tai Chi à Lyon & Caluire

Découvrez les différentes écoles de Tai Chi affiliées HME dans le monde : HME International

Et si vous ne trouvez aucune école à proximité, découvrez le programme en ligne de Sifu Adam Mizner : Discover Taiji

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *