Accueil » News » La transmission du Tai Chi – partie 2

La transmission du Tai Chi – partie 2

  • par
tai chi lyon caluire adam mizner methode 2

Suite au premier article qui abordait un des aspects non visibles de la transmission, à savoir : la relation et le contact, nous allons voir ici un autre aspect subtil, mais qui fait une différence colossale dans l’efficacité d’un enseignement. Et ce n’est pas en lien avec un style particulier ou une lignée officielle… 

Le détail qui change tout...

C’est très simple… au delà de ce qui est transmis et de la méthode, il y a un élément primordial qui va déterminer la qualité de la transmission : c’est la manière dont le matériel est transmis. Adam répète souvent cette phrase : suivez les instructions. Cela inclut les mots exacts utilisés, le vocabulaire employé. La manière dont on enseigne le système dépend d’étapes bien spécifiques, et on n’utilise pas les mots au hasard. Un exercice en lui même contient un potentiel, mais ce potentiel peut être complètement altéré voir annihilé selon la manière de l’enseigner.

adam mizner meditation tai chi lyon

Clarté et générosité

La où un exercice peut être dégradé s’il est mal transmis, certaines personnes savent vraiment transmettre pour que les élèves en retirent au maximum ce pour quoi il a été conçu. Adam Mizner a une profonde pratique de la méditation. Cette expérience lui donne une clarté que je n’ai vu nul part ailleurs. C’est une des raisons qui m’ont fait intégrer cette école. 

Cette clarté d’esprit se reflète dans son enseignement du Tai Chi, et on peut également voir ces qualités se refléter chez les élèves les plus anciens d’Adam. C’est le cas par exemple avec Andy Mack avec qui j’ai eu la chance de passer un peu de temps, et chez qui j’ai également rapidement reconnu une profonde générosité dans la manière de transmettre.

Ces qualités sont subtiles, mais beaucoup de personnes rejoignent l’école HME pour ça, reconnaissant cette grande clarté d’esprit et cette générosité.

tai chi lyon style yang adam mizner

Ces détails sont simples et peut-être évidents pour certains d’entre vous… mais je ne pourrai jamais assez témoigner d’à quel point ils sont importants, et d’à quel point ils font une réelle différence.

C’est à travers cette précision dans la manière de transmettre que la technologie HME nous amène à profondément développer Song – notre capacité à lâcher-prise dans le corps – et Ting – notre capacité à percevoir – pour pouvoir ensuite aborder une pratique de plus en plus difficile. Sans cette manière de faire spécifique, on tombe rapidement dans 2 erreurs basiques : pratiquer du “Tai Chi mou“, ou utiliser la force. 

L’équilibre recherché en Tai Chi dépend intrinsèquement de la qualité et clarté de la transmission, qui dépendent évidemment de l’expérience, de la compréhension et des qualités développées chez l’enseignant.

Lisez la première partie sur la Transmission du Tai Chi

Participez à un cycle d’initiation de 4 cours : Cycle découverte Tai Chi à Lyon & Caluire

Découvrez les différentes écoles de Tai Chi affiliées HME dans le monde : HME International

Et si vous ne trouvez aucune école à proximité, découvrez le programme en ligne de Sifu Adam Mizner : Discover Taiji

Suivez le programme de méditation en ligne : Discover Mind

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *